La modernité et les études du langage

Daiane Neumann

Resumo


En parlant de "l’art pur", Baudelaire le définit comme la création d’une magie suggestive contenant à la fois l’objet et le sujet, le monde extérieur à l’artiste et l’artiste lui-même. Cette définition nous amène à un changement de la conception du langage au XIXe siècle. Ce changement même se retrouve dans le travail de Benveniste au XXe siècle, notamment dans sa réflexion sur la subjectivité dans le langage et sur la notion de discours. À partir de cette conception du langage, ce travail propose de débattre des questions qui peuvent être posées aux études du langage actuelles.


Texto completo:

PDF

Referências


BAUDELAIRE, Charles. Œuvres complètes. Paris: R. Laffont, 1980.

BENVENISTE, Émile. Problèmes de linguistique générale, I. Paris: Gallimard, 1966.

______. Problèmes de linguistique générale, II. Paris: Galimard, 1974.

DESSONS, Gérard. Émile Benveniste, l’invention du discours. Paris: Éditions IN PRESS, 2006.

______. Le Poème. Paris: Armand Colin, 2011.

______. Du discursif. In.: Linguistique et poétique du discours à partir de Saussure, revue Langages, nº 159, sept. 2005.

JAKOBSON, Roman. Linguistique et poétique. In.: ______. Essais de linguistique général. Lonrai: Les Éditions de Minuit, 1963/2003.

MESCHONNIC, Henri. Politique du rythme. France: Éditions Verdier, 1995.

______. Modernité modernité. France: Éditions Verdier, 1988.

______. La Rime et la vie. France: Gallimard, 2006.

______. Benveniste: sémantique sans sémiotique. In.: ______. Dans le bois de la langue. Paris: Éditions Laurence Teper, 2008.


Apontamentos

  • Não há apontamentos.




Revista Investigações - Linguística e Teoria Literária. Programa de Pós-graduação em Letras da Universidade Federal de Pernambuco.

ISSN Edição Digital 2175-294X - ISSN Edições Impressas 0104-1320

www.ufpe.br/pgletras - www.pgletras.com.br

Licença Creative Commons
Este trabalho está licenciado com uma Licença Creative Commons - Atribuição 4.0 Internacional.